Depuis quelques temps le taux d’intérêt des banques a baissé au plus bas. C’est pour cette raison qu’on entend les professionnels de l’immobilier et les organismes prêteurs encourager les investisseurs à renégocier son prêt. Voilà bien une idée tentante qui reste à explorer. Et si votre banque refuse, quel est votre option ? Il est possible de faire acheter votre crédit par un autre établissement.

La renégociation de crédit profite à qui ?

Le fait que les taux d’intérêts actuels sont au plus bas doit être profité au maximum. Selon les observateurs, le taux n’a jamais atteint un niveau si bas depuis toute l’histoire. Il est alors temps de renégocier son prêt immobilier.

Si la renégociation est si encouragée que ça, que peut-on en espérer au niveau du nouveau taux, ou quel frais cela va-t-il engendrer. Mais il reste à savoir si la banque le veuille bien parce qu’elle n’est obligée de renégocier.

La renégociation est plus facile et fluide pour les bons clients. Par contre, pour les clients moyens, cette renégociation n’est pas aussi facile qu’elle n’en a l’aire. Elle risque d’être difficile car oui les banques n’accordent pas les mêmes faveurs à tout le monde.

Si vous faites partis des clients dits «moyens », il reste toujours des solutions pour payer moins d’intérêt. La meilleure solution est de faire jouer la concurrence. Allez voir ailleurs si votre banque ne vous satisfait pas. Dans ce cas précis, si une autre banque vous propose un taux plus avantageux, alors on parle de rachat de crédit. Certes un rachat peut engendrer des frais supplémentaires que la renégociation mais dans bien des cas, il peut être une bonne idée.

Comment savoir si la renégociation est rentable ?

Le premier critère est la révision de l’écart de point entre votre d’intérêt initial et le nouveau taux proposé. Cet écart ne doit pas être inférieur à 0,5% si non la renégociation ne couvrira pas les frais causés.

Le second critère est que vous n’avez pas dépassé les trois tiers de la durée de vie du prêt. Et pourquoi cela ? Pour la simple raison que la plus grande partie des intérêts se rembourse en début de crédit et que si vous arrivez presque à sa fin, il n’est plus avantageux de faire la renégociation.

Voir aussi ce site